Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2011-06-08T18:39:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I)

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I) Octobre glorieux sourit à la nature. On dirait que l'été ranime les buissons.Un vent frais, que l'odeur des bois fanés sature,Sur l'herbe et sur les eaux fait courir ses frissons. Le nuage a semé les horizons...

Lire la suite

2011-06-08T18:39:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I)

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I) Octobre glorieux sourit à la nature. On dirait que l'été ranime les buissons.Un vent frais, que l'odeur des bois fanés sature,Sur l'herbe et sur les eaux fait courir ses frissons. Le nuage a semé les horizons...

Lire la suite

2011-06-08T18:39:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I)

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Rayons d'octobre (I) Octobre glorieux sourit à la nature. On dirait que l'été ranime les buissons.Un vent frais, que l'odeur des bois fanés sature,Sur l'herbe et sur les eaux fait courir ses frissons. Le nuage a semé les horizons...

Lire la suite

2011-06-08T18:38:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec Comme un factionnaire immobile au port d'arme, Dans ces murs où l'on croit ouïr se prolonger Le grave écho lointain d'un qui vive d'alarme, À ses gloires Québec semble encore songer. L'humble paix pastorale a replié...

Lire la suite

2011-06-08T18:38:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec Comme un factionnaire immobile au port d'arme, Dans ces murs où l'on croit ouïr se prolonger Le grave écho lointain d'un qui vive d'alarme, À ses gloires Québec semble encore songer. L'humble paix pastorale a replié...

Lire la suite

2011-06-08T18:38:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Québec Comme un factionnaire immobile au port d'arme, Dans ces murs où l'on croit ouïr se prolonger Le grave écho lointain d'un qui vive d'alarme, À ses gloires Québec semble encore songer. L'humble paix pastorale a replié...

Lire la suite

2011-06-08T18:37:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Patrie intime

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Patrie intime Je veux vivre seul avec toi Les jours de la vie âpre et douce, Dans l'assurance de la Foi, Jusqu'à la suprême secousse. Je me suis fait une raison De me plier à la mesure Du petit cercle d'horizon Qu'un coin...

Lire la suite

2011-06-08T18:37:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Perce-neige

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Perce-neige Radieuses apothéoses Du soleil d'or et du ciel bleu, Fraîche gloire des printemps roses, Pourquoi donc durez-vous si peu ? Pourquoi donc êtes-vous si brèves, Aubes de l'enfance ? Beaux jours,Si pleins d'aromes...

Lire la suite

2011-06-08T18:37:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Perce-neige

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Perce-neige Radieuses apothéoses Du soleil d'or et du ciel bleu, Fraîche gloire des printemps roses, Pourquoi donc durez-vous si peu ? Pourquoi donc êtes-vous si brèves, Aubes de l'enfance ? Beaux jours,Si pleins d'aromes...

Lire la suite

2011-06-08T18:37:00+02:00

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Patrie intime

Publié par Stéphanie

Nérée BEAUCHEMIN (1850-1931) Patrie intime Je veux vivre seul avec toi Les jours de la vie âpre et douce, Dans l'assurance de la Foi, Jusqu'à la suprême secousse. Je me suis fait une raison De me plier à la mesure Du petit cercle d'horizon Qu'un coin...

Lire la suite

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog