Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #apollinaire gingras (1847-1935) catégorie

2013-02-23T20:43:00+01:00

L'homme positif de Apollinaire Gingras (1847-1935)

Publié par Stéphanie

L'homme positif de Apollinaire Gingras (1847-1935) Baptiston, c'est un homme épais mais positif Fleurs - gais soleils - au bois riantes promenades, - Baptiston mon ami n'est pas assez naïf Pour goûter, comme un fou, des fadeurs aussi fades. Montrez-lui,...

Lire la suite

2011-06-15T01:06:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La Terrasse Frontenac

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La Terrasse Frontenac Je n'ai vu ni Venise un soir à sa gondole,Ni Naples, ni l'Etna : pourtant, je m'en console !Car j'ai vu, rayonnant au soleil de midi, Québec, perché là-haut comme un aigle hardi.Je l'ai vu panaché...

Lire la suite

2011-06-15T01:06:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La Terrasse Frontenac

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La Terrasse Frontenac Je n'ai vu ni Venise un soir à sa gondole,Ni Naples, ni l'Etna : pourtant, je m'en console !Car j'ai vu, rayonnant au soleil de midi, Québec, perché là-haut comme un aigle hardi.Je l'ai vu panaché...

Lire la suite

2011-06-15T01:05:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La patrie

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La patrie Enfants, le ciel, le ciel sur nos campagnesA déployé de bien vives couleurs.Sur nos lacs bleus, sur nos vertes montagnes,Le ciel répand ses plus riches splendeurs.Soit que la neige à nos bois étincelle,Soit que...

Lire la suite

2011-06-15T01:05:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La patrie

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) La patrie Enfants, le ciel, le ciel sur nos campagnesA déployé de bien vives couleurs.Sur nos lacs bleus, sur nos vertes montagnes,Le ciel répand ses plus riches splendeurs.Soit que la neige à nos bois étincelle,Soit que...

Lire la suite

2011-06-15T01:04:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) L'éternel fardeau

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) L'éternel fardeau L'ETERNEL FARDEAU" Il est, mon frère, un meuble sombreQu'en t'éveillant tu vois d'abord :La nuit dans ta chambre est encor, -Tu vois au mur la croix dans l'ombre ! Il faut la porter tout le jour.Mais elle...

Lire la suite

2011-06-15T01:04:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) L'éternel fardeau

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) L'éternel fardeau L'ETERNEL FARDEAU" Il est, mon frère, un meuble sombreQu'en t'éveillant tu vois d'abord :La nuit dans ta chambre est encor, -Tu vois au mur la croix dans l'ombre ! Il faut la porter tout le jour.Mais elle...

Lire la suite

2011-06-15T01:03:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) Feuille d'automne et jeune artiste

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) Feuille d'automne et jeune artiste Par la brise d'automne à la forêt volée, Une feuille d'érable erre dans la vallée :Papillon fantastique aux ailes de carmin !Un enfant, qui folâtre au pied de la colline,S'élance pour...

Lire la suite

2011-06-15T01:03:00+02:00

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) Feuille d'automne et jeune artiste

Publié par Stéphanie

Apollinaire GINGRAS (1847-1935) Feuille d'automne et jeune artiste Par la brise d'automne à la forêt volée, Une feuille d'érable erre dans la vallée :Papillon fantastique aux ailes de carmin !Un enfant, qui folâtre au pied de la colline,S'élance pour...

Lire la suite

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog