Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #emile nelligan catégorie

2011-06-02T01:18:00+02:00

Chopin par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Chopin Fais, au blanc frisson de tes doigts,Gémir encore, ô ma maîtresse !Cette marche dont la caresseJadis extasia les rois. Sous les lustres aux prismes froids,Donne à ce cœur sa morne ivresse,Aux soirs de funèbre paresseCoulés dans ton boudoir hongrois....

Lire la suite

2011-06-02T01:18:00+02:00

Hiver sentimental par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Hiver sentimental Loin des vitres ! clairs yeux dont je bois les liqueurs,Et ne vous souillez pas à contempler les plèbes.Des gels norvégiens métallisent les glèbes,Que le froid des hivers nous réchauffe les cœurs ! Tels des guerriers pleurant les ruines...

Lire la suite

2011-06-02T01:17:00+02:00

Gretchen la pâle par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Gretchen la pâle Elle est de la beauté des profils de RubensDont la majesté calme à la sienne s’incline.Sa voix a le son d’or de mainte mandolineAux balcons de Venise avec des chants lambins. Ses cheveux, en des flots lumineux d’eaux de bains,Déferlent...

Lire la suite

2011-06-02T01:17:00+02:00

Lied fantasque... par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Lied fantasque Casqués de leurs shakos de riz,Vieux de la vieille au mousquet noir,Les hauts toits, dans l’hivernal soir,Montent la consigne à Paris. Les spectres sur le promenoirS’ébattent en défilés gris.Restons en intime pourpris,Comme cela, sans dire...

Lire la suite

2011-06-02T01:17:00+02:00

Le salon par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Le salon La poussière s’étend sur tout le mobilier,Les miroirs de Venise ont défleuri leur charme ;Il y rôde comme un très vieux parfum de Parme,La funèbre douceur d’un sachet familier. Plus jamais ne résonne à travers le silenceLe chant du piano dans...

Lire la suite

2011-06-02T01:16:00+02:00

Rêves enclos ... Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Rêves enclos Enfermons-nous mélancoliquesDans le frisson tiède des chambres,Où les pots de fleurs des septembresParfument comme des reliques. Tes cheveux rappellent les ambresDu chef des vierges catholiquesAux vieux tableaux des basiliques,Sur les ors...

Lire la suite

2011-06-02T01:16:00+02:00

Pour Ignace Paderewski... par Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Pour Ignace Paderewski Maître, quand j’entendis, de par tes doigts magiques,Vibrer ce grand Nocturne, à des bruits d’or pareil ;Quand j’entendis, en un sonore et pur éveil,Monter sa voix, parfum des astrales musiques ; Je crus que, revivant ses rythmes...

Lire la suite

2011-06-02T01:14:00+02:00

Beauté cruelle... Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Beauté cruelle Certes, il ne faut avoir qu’un amour en ce monde,Un amour, rien qu’un seul, tout fantasque soit-il ;Et moi qui le recherche ainsi, noble et subtil,Voici qu’il m’est à l’âme une entaille profonde. Elle est hautaine et belle, et moi timide...

Lire la suite

2011-06-02T01:13:00+02:00

Chapelle de la morte... Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Chapelle de la morte La chapelle ancienne est fermée,Et je refoule à pas discretsLes dalles sonnant les regretsDe toute une ère parfumée. Et je t’évoque, ô bien-aimée !Épris de mystiques attraits :La chapelle assume les traitsDe ton âme qu’elle a humée....

Lire la suite

2011-06-02T01:12:00+02:00

Châteaux en Espagne ... Émile Nelligan

Publié par Stéphanie

Châteaux en Espagne Je rêve de marcher comme un conquistador,Haussant mon labarum triomphal de victoire,Plein de fierté farouche et de valeur notoire,Vers des assauts de ville aux tours de bronze et d’or. Comme un royal oiseau, vautour, aigle ou condor,Je...

Lire la suite

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog