Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #joseph lenoir (1822-1861) catégorie

2011-06-15T18:51:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Rêve de l'exilé

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Rêve de l'exilé Banni de ses foyers, sur la rive étrangère,Il gémissait captif au sein de la douleur ;Une larme parfois humectait sa paupièreQuand, en doux souvenir de sa pauvre chaumière,L'espoir se mêlait par son prestige enchanteur....

Lire la suite

2011-06-15T18:51:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Rêve de l'exilé

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Rêve de l'exilé Banni de ses foyers, sur la rive étrangère,Il gémissait captif au sein de la douleur ;Une larme parfois humectait sa paupièreQuand, en doux souvenir de sa pauvre chaumière,L'espoir se mêlait par son prestige enchanteur....

Lire la suite

2011-06-15T18:50:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Dayelle. Orientale

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Dayelle. Orientale Douce brise du soir, haleine parfumée,Qu'exhale, en expirant, le vaste sein du jour,Ah ! puisses-tu bientôt, sur la couche embauméeOù Dayelle s'agite, (oh ! je l'ai tant aimée !)Porter à son oreille un mot...

Lire la suite

2011-06-15T18:50:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Le Génie des forêts

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Le Génie des forêts Il est dit qu'une fois, sur les arides plainesQui s'étendent là-bas dans les vieilles forêts,L'esprit des noirs brouillards qui couvrent ces domainesDormit à l'ombre d'un cyprès. Mais il n'était pas seul :...

Lire la suite

2011-06-15T18:50:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Le Génie des forêts

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Le Génie des forêts Il est dit qu'une fois, sur les arides plainesQui s'étendent là-bas dans les vieilles forêts,L'esprit des noirs brouillards qui couvrent ces domainesDormit à l'ombre d'un cyprès. Mais il n'était pas seul :...

Lire la suite

2011-06-15T18:50:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Dayelle. Orientale

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Dayelle. Orientale Douce brise du soir, haleine parfumée,Qu'exhale, en expirant, le vaste sein du jour,Ah ! puisses-tu bientôt, sur la couche embauméeOù Dayelle s'agite, (oh ! je l'ai tant aimée !)Porter à son oreille un mot...

Lire la suite

2011-06-15T18:49:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Amour

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Amour A quoi pense la jeune fille,Celle qui rit, chante et s'habille,En se regardant au miroir ;Qui, posant les mains sur ses hanches,Dit : Oh ! mes dents sont bien plus blanchesQue le lin de mon blanc peignoir ? Elle se promet,...

Lire la suite

2011-06-15T18:49:00+02:00

Joseph LENOIR (1822-1861) Amour

Publié par Stéphanie

Joseph LENOIR (1822-1861) Amour A quoi pense la jeune fille,Celle qui rit, chante et s'habille,En se regardant au miroir ;Qui, posant les mains sur ses hanches,Dit : Oh ! mes dents sont bien plus blanchesQue le lin de mon blanc peignoir ? Elle se promet,...

Lire la suite

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog